03/11/2012

Prendre la Nationale 7 Aujourd'hui - 5 : Retrouver l'ancienne route...


Prendre la Nationale 7 aujourd'hui
Comment retrouver l'ancienne route ?

C'est une question qui revient souvent, surtout depuis le transfert du réseau vers les départements. Mais rassurez-vous, si elle ne s'appelle plus Nationale 7, la route, elle, est toujours là !

L'ancienne via Aurelia dans l'Esterel (Var)
La difficulté, c'est de la suivre l'itinéraire original le plus fidèlement possible, en évitant les trop grands détours. Certaines portions ont plus ou moins d'intérêt, surtout dans les grandes villes où subsistent moins de traces du passé... Il est donc important de bien préparer son voyage, avec des cartes routières.
Pour notre part, nous utilisons le plus
souvent cet atlas Michelin format A4,
facile à manipuler en voiture...

Evitez d'emblée les cartes à trop petite échelle, style carte de France complète au 1/1000 000e : elles ne sont pas assez détaillées. Une série de cartes ou un atlas Michelin au 1/200 000e sont des outils parfaits : non seulement vous y trouverez l'intitulé exacte de toutes les routes, matérialisée par les panneaux indicateurs sur le terrain, mais ces cartes vous permettent de retrouver facilement l'ancien itinéraire, sachant qu'à l'origine, la route traversait tous les villages. Vous pouvez visualiser cette carte sur le site Viamichelin.

Ci-contre, à droite : Extrait d'un atlas Michelin, région de Bonny sur Loire (Loiret). On distingue bien l'ancien tracé, à travers la ville, et la déviation, le long de la Loire. En poussant plus loin, on retrouve même l'ancienne route de poste au sud de la ville, parallèle à la N7. L'idéal, c'est de récupérer quelques vieilles cartes Michelin des années 30 ou 50. En comparant avec celles d'aujourd'hui, vous aurez la vision exacte de la vieille route.

Ci-dessous, deux estraits d'une carte Michelin. La Nationale 7 a bien changé de Brignoles à Flassans dans le Var... Depuis, elle s'appelle même DN7 !

Carte Michelin 1935

Carte Michelin 2010

Pour suivre l'itinéraire sur le terrain, le mieux est de surligner la carte moderne avec un stabilo, ou de dresser une liste des changements par rapport à la route moderne (Exemple : "Déviation à Brignoles - suivre centre-ville")

Si vous utiliser un GPS, sélectionnez la fonction « sans autoroute », vous resterez ainsi sur la route. Mettez en mémoire une ville tous les 30 kilomètres à peu près : vous serez certain de suivre l'ancien tracé.

En 2014, nous avions fait paraitre un Road-book dans le magazine La Vie de l'Auto qui reste pour l'instant le meilleur guide sur le terrain, dixit ceux qui l'ont suivi.

Les autres questions, pour bien réussir son voyage :








Aucun commentaire: