30/04/2016

1953 : Paris Orange en Mobylette !


C'est l'heure du grand départ...
C'est une petite pochette sur laquelle il est marqué : Vacances été 1953 - Jean-Marc et Philippe. À l'intérieur, une quinzaine de petites photos sans légende, mais qu'il était facile de classer : nos deux compères étaient descendus en Provence à vélomoteur, en prenant quelques photos : une sorte de jeu de piste, assez facile quand on connait bien la route...


Le Départ.

Photo du départ, avec les petits frères et sœurs, c'est la première fois que Philippe quitte la famille tout seul : il part en vacances sur sa Motobloc Populaire, accompagné de son copain Jean-Marc qui chevauche une Mobylette. Partis de la banlieue ouest, il immortalise leur passage sur le pont Mirabeau, avant de saluer un oncle et une tante venu les retrouver Porte de Choisy...
Le pont Mirabeau et la porte de Choisy.

On peut détailler leur  chargement : peu d'affaires, des sac de couchage militaire d'époque roulés sur le porte bagage, un bidon de "mélange" Mobiloil sur la Mobylette, un bidon pour boire sur la Motobloc. Et, en agrandissant la photo au maximum, on reconnait une carte Michelin N°61 Paris-Chaumont bien utile pour sortir de la région parisienne...

la Nationale 6

Après une visite du château de Fontainebleau, première étape de leur voyage, c'est, comme les trois quarts des voyageurs de l'époque, la Nationale 5/6 qu'ils choisissent comme itinéraire jusqu'à Lyon : plus courte que la N7, moins dénivelée et souvent mieux aménagée, elle est plus facile à emprunter, surtout à cyclomoteur. La chose peut paraitre un peu insensée et dangereuse aujourd'hui, elle était beaucoup plus normale à l'époque, quand la majeure partie des camions roulaient au maximum à 50-60 km/h et l'on trouvait sur la route quantité d'engins très lents : tracteurs, convois, cyclistes, voire troupeau de bêtes !

La Cour des Adieux au Château de Fontainebleau et les pagodes du Capoë, à Joigny.
En arrivant à Joigny, ils sont surpris par un alignement de "pagodes" sur le bord de la route. En fait, ce sont des fûts de bois dans lesquels on peut s'installer pour manger ! Une des particularités du restaurant "Le Capo ë" tenu par un Corse chez qui ne manquait pas de s'arrêter Tino Rossi quand il remontait à Paris...
Pique-nique et descente de La Rochepot.
Sur la route, Jean-Marc et Philippe s'arrêtent régulièrement pour casser la croûte et ne manquent pas d'immortaliser le panorama de la descente de la Rochepot... Quand le temps est clair, du plateau de Bel Air, on aperçoit les Alpes !

Le pont de la N75 sur la Saône à Tournus et la rue Nationale à Villefranche sur Saône.
La route continue. À Tournus, nos deux amis traversent la Saône pour admirer le nouveau pont qui vient d'être construit à la sortie de la ville : un ouvrage magnifique sur lequel passe la Nationale 75 qui descend directement vers Bourg en Bresse, Grenoble et la Route Napoléon. Eux préfèrent rester sur la Nationale 6 puisqu'ils prennent une photo de la Rue Nationale à Villefranche sur Saône et de Notre Dame des Marais dont la flèche culmine à 72 mètres.
Lyon, la cathédrale St-Jean et la place Bellecour.
Étape à Lyon, où l'on fait en peu de tourisme, comme en témoignent ces deux photos prises sur la cathédrale St-Jean et sur la place Bellecour. Pour la suite du voyage, nos cyclomotoristes devaient être pressés d'arriver puisqu'ils n'ont pris que deux photos, à commencer par la toute nouvelle usine hydro-électrique André Blondel sur le canal Donzère-Mondragon qui venait d'être mise en service l'année précédente... Puis, au terme du voyage, on immortalise le passage devant l'Arc de Triomphe d' Orange, le plus vieux des monuments de la Nationale 7... 
L'usine André Blondel sur le canal de Donzère-Mondragon et l'arc de triomphe d'Orange
Un beau périple qui méritait d'être relaté, assurément !
















25/04/2016

Les 50 ans de la déviation de Pourcieux, le dimanche 17 juillet,


Ça n'est pas un nouveau bouchon de voitures anciennes, comme on en voit fleurir partout depuis quelques temps, mais la célébration des 50 ans de l'ouverture de la déviation de Pourcieux.
Juste après Aix en Provence, Pourcieux était le premier de ces petits villages ancestraux du Var dont la traversée pouvait devenir cauchemardesque dans la chaleur de l'été des années 1960. Suivaient ensuite St-Maximin, Tourves, Brignoles, Flassans, le Luc, etc, autant de points noirs sur la route des vacances, alors qu'on sentait déjà la mer !


Le dimanche 17 juillet, on reconstituera la traversée de Pourcieux comme à l'époque, à l'initiative et la municipalité et de l'association RN7 Historique Provence. Cette manifestation est réservée aux véhicules de 1935 à 1966 dans le style de l'époque, c'est à dire d'origine et équipés de galeries, bagages et autres caravanes !

Contact et organisation : Association Nationale 7 Historique Provence

Bulletin d'inscription : Cliquez ici


11/04/2016

La 10e Traversée de Lyon, dimanche 17 avril





Dimanche prochain 17 avril aura lieu la 10e traversée de Lyon au départ de la Tour de Salvagny... Une belle manifestation, au carrefour des Nationales 6 et 7 ! Ça n'est pas la peine de s'inscrire, mais un petit message aux organisateurs les aidera à anticiper un peu le nombre de participants !

www.historic-rhone-auto.com

Contact : historicrhoneauto@yahoo.fr



20/03/2016

« Faites de la Nationale 7 » dimanche 10 avril !


Cette année, Pougues les Eaux célèbre la Nationale 7 pour la troisième fois...



De nombreuses animations sont prévues avec un grand rassemblement de véhicules anciens. Tous les renseignements sont sur le blog :



Ou à l'Office de Tourisme de Pougues :
Tél : 03 86 37 32 91

02/03/2016

Salon de BD "Nationale 7" à Bagnols sur Cèze


Les 12 et 13 mars, la ville de Bagnols sur Cèze (Gard) organise son 15e Festival du Livre et de la BandeDessinée qui sera placé cette année sous le signe de la Nationale 7 et de l'automobile !

Vous y retrouverez de nombreux auteurs spécialisés dans la BD automobile venus là pour dédicacer leurs albums. Entre autres, Bruno Bazile, Jean-Luc Delvaux, Thierry Dubois, Dugomier, Christian Papazogladis, Robert Paquet, Johannes Roussel, Skiav, etc...




Renseignements et horaires sur www.pages-ceze.com


21/01/2016

Un Renault pour la Rochepot - 2


Un Renault pour la Rochepot, c'est une opération lancée pour sauver et restaurer un camion Renault AHS de 1947.
Le camion lors de sa sortie du hangar dans lequel 
il est resté plus de 40 ans. (Novembre 2015)

Vous souhaitez nous aider ? C'est possible. Mais plutôt que de vous solliciter, nous préférons l'échange, et nous mettons en vente une série de tirages d'illustrations originales signés et dédicacés à votre nom par Thierry Dubois. 

Le premier sera disponible à partir de Rétromobile où vous pourrez le retirer auprès de Thierry Dubois


Paris, Les Halles - Le Départ

Paris, les Halles - Le Départ
Un petit matin de printemps, au début des années 1950. Les Halles de Paris sont en pleine activité. Après avoir déchargé son chargement de légumes d'un producteur de la région parisienne, le petit Renault 2 tonnes va reprendre la route en direction de la Bourgogne...

Illustration de Thierry Dubois
Format 30 x 40 cm
Signé par l'auteur
Prix : 40 Euros (Port : 5 Euros en France)


Le dessin en cours de réalisation (Thierry Dubois)

L'intégralité des recettes sera consacrée à la restauration du camion, dont vous pourrez suivre les travaux sur ce blog ou sur Facebook. Dans la mesure du possible, nous inviterons tous les partenaires de cette opération à faire un petit tour dans le camion, à l'occasion d'une sortie ou d'une manifestation.


Un renseignement, une question ? 





31/12/2015

Un Renault pour la Rochepot - 1



Un Renault pour la Rochepot, c'est une opération montée pour sauver un camion Renault AHS de 1947, le restaurer pour lui permettre de participer à des manifestations de véhicules anciens... Le but de l'opération sera atteint quand ce camion aura gravi l'emblématique Côte de la Rochepot sur l'ancienne Nationale 6 entre Paris et Lyon...

Le Camion :

C'est un Renault AHS 4 de deux tonnes de charge utile, dérivé du modèle AHS étudié en 1939-40 pour l'armée française et surtout utilisé par l'armée allemande. C'est l'ancêtre du futur "Galion". Celui-ci est une version civile construite en 1947 et carrossé en fourgon. Utilisé régulièrement jusqu'aux années 1960, il a été repris par un garage en 1972 et stocké depuis... Il est complet, en relativement bon état mais nécessite une restauration complète... Sa carrosserie fermée en fait un modèle unique.


Le Renault AHS dans le hangar où il était
stocké depuis une quarantaine d'années...

Caractéristiques Techniques :

  • Modèle           : Renault type AHS 4
  • Année             : 1947
  • Moteur           : 4 cylindres à soupapes latérales type "85"
  • Cylindrée       : 2383 cm3
  • Puissance       : 50 cv
  • Boite               : 4 vitesses, propulsion aux roues arrières
  • Vitesse maxi  : 62 km/h
  • Longueur       : 5, 60 m
  • Largeur          : 2, 05 m
  • Hauteur          : 2, 90 m
  • Poids à vide   : 2 tonnes
  • Charge utile   : 2 tonnes

Le Concept :

Il s'agit donc de restaurer ce camion assez rare, modèle emblématique de l'immédiat après-guerre où le besoin de véhicules utilitaires était une priorité nationale dans un pays en pleine reconstruction. Le camion appartient à l'association La Route Paris Côte d'Azur (Loi de 1901) qui œuvre pour la conservation du patrimoine routier et l'organisation de manifestations historiques. Thierry Dubois a lancé le défi de restaurer ce véhicule dans le but de l'utiliser au maximum et de le voir apparaitre dans de nombreuses manifestations historiques. La première étape sera de lui faire gravir la mythique côte de la Rochepot sur la Nationale 6 entre Paris et Lyon, d'où le nom du projet, un Renault pour la Rochepot !

Les Moyens :

Le budget total de restauration avoisine les 20 000 euros.

L'association est maitre d'œuvre du projet et a déjà commencé le financement. Nous faisons appel aux sociétés intéressées par ce projet de restauration. Nous ne demandons pas une simple participation financière mais nous proposons un véritable partenariat, le camion est appelé à participer avec Thierry Dubois à de nombreuses manifestations historiques : Le Mans Classic, Embouteillage de Lapalisse, Locomotion en Fête, Époqu'Auto, reconstitutions, etc... et peut être mis à disposition sur demande. D'ailleurs, pourquoi pas ne pas le décorer à vos couleurs, pour autant que cela reste dans le style de l'époque ?

Pour les particuliers qui souhaitent soutenir le projet, de la même façon, nous préférons l'échange, pas question de donner à fonds perdus : nous allons mettre en vente dès la mi-janvier des tirages signés et dédicacés par Thierry Dubois illustrant le camion en situation sur les routes des années 40-50... 
Illustration réalisée en novembre 2014, à l'occasion du voyage Paris Lyon Paris de cette Ford Vedette 1953 pour le salon Époqu'Auto. Thierry Dubois, qui travaillait déjà sur le projet avait fait figurer le Renault AHS sur le dessin... Une vision prémonitoire !
Toutes les personnes participants à cette restauration auront l'occasion, dès que possible, d'effectuer un petit tour à bord du camion : c'est un projet commun auquel nous voulons associer tous les amateurs !

Une question, une proposition ? 

Galerie de photos :

Le camion dans sa grange à Plaisir (78). Il y dormait depuis plus de 40 ans... Bien que construit pour le marché civil, l'AHS 4 a gardé certains éléments militaires : la plaque de protection du radiateur et les "queues de cochons" pour faciliter les remorquages.

Carrosserie Fourgon, très rare, voire unique aujourd'hui. La plupart des AHS survivants sont carrossés en benne ou en plateau. Cette caisse permet en outre d'emmener du matériel ou même une vieille moto pour circuler dans les manifestations. Le trou rond donne accès au réservoir d'essence.

Le camion vient de sortir du hangar. Au volant, Laurent Bonfils, de Passion Assurances, partenaire du sauvetage. Le camion était équipé à l'origine de flèches basculantes en guise de clignotant, fixées sur le support visible devant la porte.
Le poste de conduite : tôle nue et angles vifs, le confort et l'instrumentation sont réduits au minimum. On notera les deux sièges baquets et le coffre au premier plan qui donne accès au moteur.
L'intérieur de la caisse, construite selon les standards de l'époque : tôle sur ossature bois, garniture intérieure en bois. On notera la petite fenêtre vers le poste de conduite. 

Le camion en cours de chargement sur un plateau de la société Dépann'2000 (autre partenaire du sauvetage). La partie arrière s'ouvre en deux hayons, ce qui permettra d'aménager éventuellement un comptoir. La trappe du dessous donne accès à la roue de secours (absente, nous en recherchons une).

Le camion vu du côté gauche. Le coffre en bas de la caisse permet de stocker le lot de bord (outils, cric).
Les dessous du camion : en bon état général, pas de corrosion importante, il était heureusement stocké au sec, dans de bonnes conditions. Les pneus n'étaient quasiment pas dégonflés (ce qui n'empêchera pas leur remplacement). Notez la bride sous l'arbre de transmission, qui empêche celui-ci de se planter dans la route en cas de rupture.
Le Moteur, type « 85 ». Très simple, robuste, facile à trouver. Son principal problème réside dans la difficulté à le déculasser, les goujons étant souvent soudés à la culasse. Nous sommes à la recherche d'un autre ensemble moteur-boite pour le refaire conjointement et disposer d'une réserve : ce camion est destiné à rouler !
Le tableau de bord est réduit au minimum. le compteur octogonal est familier aux connaisseurs de Renault anciennes, on le retrouve dans toute la production.

Le camion est actuellement stocké dans les Yvelines, en attendant de descendre dans quelques jours en Côte d'Or, ou devrait commencer sa restauration.




30/12/2015

AGENDA


Les événements à venir, en liaison avec les 
Nationales 6 et 7...
Si le lien est inactif, c'est que nous attendons les informations sur la manifestation.

2016

• 12-13 mars 2016 - Gard
15e salon du livre et de la Bande Dessinée spécial "Nationale 7" à Bagnols-sur-Cèze

Organisation : www.pages-ceze.com

• Samedi 9 avril 2016 - Côte d'Or
Reprise des RDV mensuel de Bel Air à La Rochepot, à partir de 9 heures
Organisation : AOC-Beaune

• Samedi 9 avril 2016 - Côte d'Or
3e Montée de La Rochepot
Organisation : JPA Retro - Arnay le Duc

• Dimanche 10 avril 2016 - Nièvre
« Faites de la Nationale 7 » à Pougues les Eaux

• 25-26-27 avril 2016 - Côte d'Or
Retrocamping à Vignoles
• Dimanche 27 avril 2016 - Côte d'Or
Bourse de Vignoles (Beaune)
Les Chevronnés de Bourgogne.



• Dimanche 22 mai 2016 - Côte d'Or
8e Fête de la Nationale 6 
Saulieu - Organisation : Office de Tourisme et La Deuche Sédélocienne.


• 11-12 juin 2016 - Loire
Bourse d'échange, véhicules anciens et Retrocamping
Roanne St-Léger
Organisation : Association Automusée`



• 8-9-10 juillet 2016 - Sarthe
Le Mans Classic - Animation Nationale 7 : si vous voulez participer, les renseignements seront bien tôt en ligne.




• Dimanche 21 juillet 2016 - Var
Reconstitution du Bouchon de Pourcieux
Route Nationale 7 Historique Provence


• Dimanche 4 septembre 2016 - Yonne
Les Bouchons de Joigny
Organisation : Office de Tourisme et les Vieilles Coquilles Icaunaises

• 16-17-18 septembre 2016 - Drome
5e Retrocamping de la Nationale 7
Tain l'Hermitage 

• 19 septembre 2016 - Drome
RN7 en Fête à Loriol, en même temps que le Retrocamping de la Nationale 7
Loriol - Renseignements à venir 

• 7-8-9 octobre 2016 - Lapalisse, Allier
8e Embouteillage de Lapalisse

05/10/2015

Les nouveaux Fanions Nationale 7 sont arrivés !




Très populaire, les fanions souvenirs étaient nombreux dans les années 1950 et 1960 : fixés sur l'antenne d'une auto ou sur le guidon d'un scooter, ils montraient aux autres votre âme de grand voyageur !


C'est dans cet esprit que nous avons créé ce fanion Nationale 7 inédit, dessiné par Thierry Dubois, qui devrait ravir les amateurs de l'esprit Nationale 7 et tout ceux qui l'ont parcourue... Sur le recto figure un scooter, une 4CV et une petite caravane, véhicules emblématiques de la Route des Vacances. Au verso, toutes les principales étapes de la Nationale 7 se déroulent le long de la route qui mène à la Côte d'Azur...La première série, rapidement épuisée, était bordée de bleu. Les suivants sont bordés de rouge, c'est ce modèle que vous pouvez acquérir. Fabrication française.





Tarif : 15 € le fanion + 2€ de port (en France). Pour l'achat de plusieurs fanions, le montant du port reste inchangé.
Pour un envoi à l'étranger, nous consulter.

Commande et chèque à l'ordre de :
La Route Paris Côte d'Azur
c/o Thierry Dubois
58 rue Voltaire
92250 La Garenne-Colombes



04/08/2015

Dimanche 6 Septembre : Les Bouchons de Joigny



Joigny, c'est une belle petite ville de l'Yonne riche en histoire et en patrimoine... Mais pour beaucoup, ce sont surtout les souvenirs de bouchons sur la route des vacances, quand il fallait passer le pont sur l'Yonne, un des points noirs de la Nationale 6 avant l'autoroute...



Ce sont ces bouchons (et non ceux des coteaux qui surplombent la ville) que les Vieilles Coquilles Icaunaises ont choisi de faire revivre le dimanche 6 septembre en reconstituant les Bouchons de Joigny avec des véhicules d'avant 1965...


Renseignement :
Office de Tourisme : 03 86 62 11 02
Les Vieilles Coquilles Icaunaises : 03 86 63 57 43