28/09/2012

Photos anciennes : La Station Mobil du Pont de Paris, sur la RN6 à Chagny

Le Pont de Paris à Chagny. La déviation de la Nationale 6, ouverte en 1959,passe sous le pont du chemin de fer.  L'ancienne route, qui mène vers le centre ville, part  en bas de la photo. La station Mobil qui nous intéresse se trouve en haut à gauche, au carrefour de la N6 vers Paris et de la N74 vers Dijon...
Le Pont de Paris, c'est celui du chemin de fer, à l'entrée de Chagny sur la Nationale 6. C'est aussi le carrefour avec l'ancienne N74 vers Beaune et Dijon et la frontière entre Côte d'Or et Saône et Loire. À 333 kilomètres de Paris, beaucoup d'automobilistes y faisaient le plein. On y trouvait donc une demi-douzaine de garages et de stations services, dont cette station Mobil, ouverte dans les années 1930...

Le carrefour des nationales 6 et 74 dans les années 1920. Pas encore de station-service, mais des panneaux géants pour renseigner les touristes !

La nouvelle Station CIP, ouverte en 1932. Remarquez la maison à l'arrière plan, qui existait déjà sur la photo précédente. Notons, pour être précis, que la station se trouve sur la commune de Corpeaux, en Côte d'Or, en face de Chagny.

Photo de promotion. On fait poser les dernières nouveautés, une Bugatti 57 et une Citroën Rosalie.
Août 1945. Ces jeunes cyclotouristes goûtent au premier été de paix et descendent vers le Sud pour les vacances. Ils immortalisent leur passage à Chagny à côté de ce curieux, mais indatable, panneau de direction...

La station au début des années 1950. La marque Mobiloil a remplacé CIP, et la décoration du chalet est plus sobre. Notez les grosses lettres qui indiquent la direction de « DIJON »

La station à l'aube des années 1960. Le carrefour avec la Nationale 74  a été déplacé quelques centaines de mètres au Nord. Le chalet de la station service a été remplacé par un bâtiment plus moderne aux standards de la marque.
1966. La station bénéficie de la  nouvelle signalétique Mobil
Plus de référence à l'antique Mobiloil !

Le même endroit aujourd'hui. La nationale 74 a été déviée quelques centaines de mètres plus au nord, et ne croise plus la Nationale 6 à niveau. La station Mobil n'existe plus, remplacée par un bâtiment industriel, mais la maison d'habitation est toujours là. On la distingue, derrière les arbres, à droite du panneau « Corpeau ».

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'adore cette façon de présenter un lieu. Il est extrêmement rare de pouvoir le faire avec une telle précision étant donné que les photos on presque toutes le même point de vue. On se rend compte a quel point le paysage a rapidement changé...